Les Coeurs Métamorphes (Remastered)

by La Carotte Polaire

supported by
skalien
skalien thumbnail
skalien Excellent indie rock montréalais complexe avec touches folk et dream pop qui me rappelle Groenland et First Aid Kit. Favorite track: Transcende-moi (Remastered).
/
  • Homemade Patch. Black, White, and Blue Glow in the Dark on a huge variety of fabrics.

    Includes unlimited streaming of Les Coeurs Métamorphes (Remastered) via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    edition of 400 

      $8 CAD or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    This is a remaster of Les Coeurs Métamorphes, first released in October 2016.
    Purchasable with gift card

      $8 CAD  or more

     

1.
TRANSCENDE-MOI Malgré l’intemporelle absence Malgré nos cœurs en suspense Malgré nos battements abîmés Transcende-moi encore Malgré le silence des non-dits Malgré la douleur des oublis Malgré nos couleurs délavées Transcende-moi encore Pardonnes mes histoires Pardonnes mes idéaux Pardonnes ma mémoire qui fait défaut Malgré la haine des aveux Malgré mes cicatrices et tes bleus Malgré nos cris surexploités Transcende-moi encore Pardonne mes histoires Pardonne mes idéaux Pardonne ma mémoire qui fait défaut Pardonne-moi mes doutes Pardonne mes paniques Pardonne-moi mes secrets d’arsenic Pardonne-moi les fous Pardonne-moi l’étrange Pardonne-moi mes yeux qui dérangent… Et transcende-moi encore.
2.
L’OISEAU LIBRE Il vole au-dessus de nos têtes L’oiseau libre s’envole, l’oiseau libre s’entête À aller voir ailleurs, et revenir au printemps Car moi, je l’attends Il part sans un regard en arrière Le vent dans ses voiles, les plumes à l’air Pour se départir du froid, et retrouver la chaleur Et son cœur. Et mon cœur? Mon cœur suit les aiguilles du temps et l’ombre des cadrans solaires, Les coups instables d’un pendule trop lent, et fixe un sablier de verre, À chaque instant se tendent ses nerfs à cran de voir passer l’hiver... Mon cœur s’empierre pour voir passer l’hiver... Mon cœur de pierre veut voir passer l’hiver... Je vole, au-dessus de vos têtes L’oiseau libre s’envole, l’oiseau libre s’entête, À aller voir ailleurs, et revenir au printemps, Car toi tu m’attends.
3.
LES MURS Et si j’essayais de voir audelà des murs des autres Qu’est-ce que j’y verrais ? Et si je baissais mes gardes, et si j’ouvrais grand les bras? Qu’est-ce que j’y changerais? Un sourire à la fois... Et si j’essayais de croire à la fois au blanc et au noir? Qu’est-ce que j’unirais? Et si je traduisais l’espoir dans toutes les langues que je connais? Qu’est-ce que j’animerais? Un mot à la fois... que je crierai haut et fort... fort... fort... J’irai faire tourner les têtes du bon bord de la Terre J’irai faire tourner les cœurs de l’autre bord de la guerre. Et à la croisée des chemins, j’irai planter notre emblème Et faire pousser nos destins aussi haut que l’on s’aime…
4.
LA QUERELLE C’est dans l’orage que ton nom brule mes lèvres Comme un mirage, pour survivre aux tempêtes C’est dans l’orage, que ton nom m’interpelle Et m’insuffle courage pour braver la querelle. Et dans l’orage quand on ne voit plus l’horizon, Ils ont des phares, moi j’ai ton nom. Et dans l’orage, le vent se bourrasque sans fond Malgré tout s’y faufile ton nom. C’est tout ce que je possède, c’est tout ce que j’aurai Je n’ai qu’un nom à perdre, je ne peux pas l’oublier… C’est dans l’orage quand ton nom me harcèle, Qu’entre deux rages, je dépoussière tes ailes Dans mon orage avec ton nom pour tuer la bête, Je hurle l’espoir de la conquête C’est tout ce que je possède, c’est tout ce que j’aurai Je n’ai qu’un nom à perdre, je ne peux pas l’oublier C’est tout ce qu’on me laisse, c’est tout ce que j’aurai Ton nom, ma détresse, je ne peux l’oublier, Qu’au creux de mes artères, c’est tout ce que j’aurai Et bercée par ma mère, je ne peux pas l’oublier... C’est dans l’orage que ton nom m’interpelle, Et m’insuffle courage pour braver la querelle.
5.
THE LONG WAY HOME I took the long way home for a while now I’ve been looking for a reason to stay out And keep my heart in and get you out of my mind I’ve kept my love in for a long time I took the long way home for a while now I’ve been planning my escape, my way out Because I can’t confide in you, and let go of my creeps I’ve kept my fears in for a long time I can’t ask you to wait for me I won’t believe you’d wait for me Cause I took the long way home for a while now I’ve been second-guessing you, second-guessing us again And I will keep confronting you, as I can’t trust the way I feel I ain’t felt anything for a long time I can’t ask you to wait for me I won’t believe you’d wait for me... but if you do I will be fair, and I will be strong And I will be clueless but I will be home And I’ll give my heart and that might be wrong But I will be fearless and I will be home I can’t ask you to wait for me I won’t believe you’d wait for me… but if you do…
6.
L’ATTENTE J’ai peur du vide, je meurs avide du froid qui glace mes doigts, ma voix. La peau ardente, j’attend l’attente. Des épines plein les veines, mes yeux se figent dans ton regard d’ébène et je souris au vertige. La peau ardente, j’attente l’attente… Une heure après l’autre. Le cerveau dans les vapes, dans les vapeurs des remèdes qui dissipent les combats que je mène contre moi-même. La peau ardente, j’attend latente… Une heure après l’autre… Un jour après l’autre… J’ai peur du vide, je meurs avide du froid qui glace mes doigts, ma voix.
7.
REVIENS-MOI (ft. KALIL MNASRI) Dans le creux d’un regard Rencontré par hazard Sous l’illusion du fard La passion du mystère De l’évasion solitaire Les valeurs en croisière Oublies les tourments, attrapes tes bagages et prends le large, Laisses les maux en plan, déroges aux idées sages et trouves ta place Mais reviens-moi, reviens-moi. La vie s’éphémère, Et l’amour goute amer Le bonheur un enfer Oublies les tourments, attrapes tes bagages et prends le large, Laisses les maux en plan, déroges aux idées sages et trouves ta place Mais reviens-moi, reviens-moi. Oublies les tourments, attrapes tes bagages et prends le large, Laisses les maux en plan, déroges aux idées sages et trouves ta place Mais reviens-moi, reviens-moi. Mais reviens-moi, reviens-moi.
8.
SHAPESHIFTER HEART Oh , oh. I’m falling, falling on the edge There’s nothing, nothing you can do to help This feeling, I’m feeling that I’m overwhelmed. This love makes me Sink in, sink in troubled waters And burn in, burn in passion fires Make me, make me new, I falter. This love makes me Oh, oh, a shapeshifter heart Oh, shield up, I gotta shapeshifter heart. This loves makes my Head spin, spin into desire And my heart sin, sin in lust and hunger Tuning my heartbeats to fever… This love makes me Daring, sharing, bearing witness Of caring, loving, all in and no less It made me, made me yours, and I confess. Oh, this love makes me Oh, oh, a shapeshifter heart Oh, shield up, I gotta shapeshifter heart Oh, oh a shapeshifter heart Oh shield up, I gotta shapeshifter heart Oh, oh, oh, oh. This love makes me… This love makes me… oh, oh… This love makes me oh… oh… a shapeshifter heart.
9.
VAGABONDE En un clin d’oeil En un claquement de doigt En une seconde et trois quarts Sur le seuil Et pour une énième fois Les valises fin prêtes au départ Je m’en vais pour explorer le monde Des rêves plein la tête et le cœur qui vagabonde Sans attaches, à des milles à la ronde Oublier mes soupirs à l’autre bout de la mappemonde Sans adieu Sans un aurevoir Sans une minute de retard Pour le mieux Et le pire pour plus tard Je croise mes doigts et je pars Je m’en vais pour décrocher la lune J’abandonne mon passé et tous les poids qui m’importunent Et des peurs, je n’en garderai aucune Je laisserai derrière les regrets, remords, et rancunes Je m’en vais pour explorer le monde Des rêves plein la tête et le cœur qui vagabonde Sans attaches, à des milles à la ronde Oublier mes soupirs à l’autre bout de la mappemonde J’irai escalader mes peurs J’irai grimper tout en haut Sans que la phobie des hauteurs ne me rabaisse à son niveau À travers la folie des moteurs, moi, je fais le grand saut. Et comme un bourdonnement qui pend à mes oreilles, Qui me chante sa ritournelle, Mon amour, mon acouphène.

about

Carotte polaire : auteur compositeur interprète, offrant de la vitamine A pour les oreilles des mélomanes, et pour les yeux des spectateurs. Elle pousse dans les icebergs de l'immense océan de possibilités qu'est la collaboration artistique multidisciplinaire.

Espérant partager le bonheur, la joie, et la transcendance, la Carotte Polaire vogue à ta rencontre, en espérant métamorphoser ton coeur grâce à ses mots, sa musique, et ses multiples talents qui ont, comme ultime objectif, de te faire sentir bien...

credits

released January 20, 2017

Musique & Paroles : Claudia Laurin

Lead Vocal/Guitare Acoustique : Claudia Laurin
Choeurs : Melyssa Lemieux
Guitare Électrique : Philippe Paquet
Basse/uBass/contrebasse: Michelle Gauthier
Batterie/Percussions/Barbe : Samuel Morin
Rap : Kalil Mnasri

Prise de son / Mixage : Armando Di Stefano

license

all rights reserved

tags

about

La Carotte Polaire Montreal, Québec

La direction artistique primordiale de La Carotte Polaire, c'est de rendre ton coeur heureux. Par tous les moyens imaginables et possibles, rendre ton coeur plus léger.

La Carotte Polaire est une auteur-compositrice-interprète qui fusionne sa musique indie rock/dream pop au cirque, à l’art visuel, au théâtre, et à la danse.
... more

contact / help

Contact La Carotte Polaire

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like La Carotte Polaire, you may also like: